restaurant belgique

Têtes de l’art…

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
18 Décembre 2017

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2016-2017

Delta Bruxelles 2016-2017
40 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2018

Delta Belgique 2018
17ème édition, existe en français et en néerlandais.
8 index, 2000 établissements, 604 pages
TÊTES DE L’ART…
Dans le magnifique album intitulé Portraits légendaires du jazz qui vient de paraître aux Éditions Tana à Paris, le journaliste spécialisé Pascal Anquetil se penche sur les grands artistes de cet art musical majeur et révolutionnaire qui « a bouleversé et incendié tout le XXe siècle ».

Pour cela, il a procédé à un découpage non chronologique qui permet de croiser les destins et les œuvres de 70 jazzmen et ladies de légende(1) dans des textes brefs servant de miroir au visage de chaque artiste, photographié en noir et blanc.

Un superbe voyage dans les yeux du New Orleans et du free en passant par le swing, le be-bop, le cool ou le jazz-rock !


Bernard DELCORD

Portraits légendaires du jazz par Pascal Anquetil, Paris, Tana éditions, septembre 2011, 222 pp. en noir et blanc au format 27 x 29,5 cm sous couverture cartonnée et jaquette en noir et blanc, 45 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans ce bel ouvrage le portrait suivant :


Count Basie



Né le 21 août 1904 à Red Bank (États-Unis)
Mort le 26 avril 1984 à Hollywood (États-Unis)

Avec un mélange d'affection et de plaisanterie, ses musiciens s'amusaient à l'appeler « Holy Man ». Count Basie, « Saint Homme » ? Pourquoi pas ? Avec son blazer et sa casquette de yachtman, ce sacré petit homme, tout en rondeur et nonchalance, la paupière lourde, est sans aucun doute celui qui, pendant des décennies, avec cet air d'indifférence aristocratique, incarnera le mieux une certaine éternité du jazz. Meneur d'hommes à l'autorité bienveillante, il sera, après Duke Ellington, anobli par ses pairs en « comte » de « la plus profonde des musiques légères ».

C'est une évidence : aimer le jazz et Basie, c'est la même chose. On a souvent dit que son orchestre était une explosive « usine à swing ». C'est vrai, mais c'était plus encore : un organisme vivant, un monument d'équilibre et de force tranquille. À la base, il y a d'abord un « phrasé de masse ». Un son puissant, accrocheur et généreux, aux arêtes vives, toujours marqué au coin magique du blues de Kansas City. Le tout est propulsé par une rythmique de haute précision qui marque les quatre temps avec une légèreté toute féline. Un tapis roulant, souple comme du cuir, laineux comme une moquette, qui avance imperturbablement sous les blocs coupants des cuivres et la vague cotonneuse des saxophones. Et, au milieu, indispensable, trône Freddie Green, le fidèle horloger qui, avec sa guitare posée sur les genoux, décide du juste tempo sur lequel tous les autres musiciens doivent se régler.

Basie a appris à ses hommes le secret du jeu collectif et de la précision inflexible. La pratique des arrangements « de tête » (oraux) ajoute à la spontanéité et à la complicité de sa musique. Fondés sur des « riffs », ces petites phrases réitérées et reprises à plusieurs coups, les arrangements sont toujours construits pour faire monter la tension. Face à cet édifice simple dont la force réside dans une mise en place impeccable, les solistes peuvent prendre leur élan et donner libre cours à leur imagination. Count, le « sorcier du tempo », selon Quincy Jones, sait d'instinct donner la pulsation idéale à chaque morceau. Ainsi, un jour, Neal Hefti apporte en studio l'arrangement d'une composition qu'il souhaite ultrarapide. Après quelques mesures, Basie interrompt l'orchestre, claque des doigts et chante le thème quatre fois moins vite, comme dans un ralenti de cinéma. C'est Li'l Darlin’ le plus grand « tube » basique » !

On l'oublie trop, Count Basie fut aussi « le » pianiste de l'orchestre. On l'a dit « économe ». Il serait plus pertinent d'affirmer qu'il fut prodigue en... silences. Comme personne, il avait compris l’art « taoïste » de la litote et de l'ellipse. « Je joue juste une ou deux notes sans me soucier d’en faire plus ». Le miracle toujours recommencé, c’était qu’avec deux doigts et trois notes, le Count savait donner plus de musique que tous les speedés du clavier. Il lui suffisait simplement de faire « clink, clink, clink » et c’était le bonheur. One More Time


(1) Louis Armstrong, Albert Ayler, Chet Baker, Count Basie, Sidney Bechet, Bix Beiderbecke, Tony Bennett, Art Blakey, Michael Brecker, Clifford Brown, Ray Charles, Ornette Coleman, John Coltrane, Miles Davis, Eric Dolphy, Duke Ellington, Bill Evans, Gil Evans, Art Farmer, Ella Fitzgerald, Erroll Garner, Stan Getz, Dizzy Gillespie, Stéphane Grappelli, Jim Hall, Lionel Hampton, Herbie Hancock, Coleman Hawkins, Fletcher Henderson, Woody Herman, Billie Holiday, Shirley Horn, Ahmad Jamal, Keith Jarrett, Eddie Jefferson, Jay Jay Johnson, Roland Kirk, Diana Krall, Abbey Lincoln, Eddy Louiss, Jimmie Lunceford, Brad Mehldau, Charles Mingus, Thelonious Monk, Wes Montgomery, Jelly Roll Morton, Gerry Mulligan, Anita O’Day, Charlie Parker, Jaco Pastorius, Art Pepper, Oscar Peterson, Michel Petrucciani, Bud Powell, Django Reinhardt, Sonny Rollins, George Russell, Wayne Shorter, Horace Silver, Frank Sinatra, Martial Solal, Art Tatum, Toots Thielemans, Lennie Tristano, Sarah Vaughan, Fats Waller, Barney Wilen, Teddy Wilson, Lester Young & John Zorn.
Re-découvrez: LE MOULIN DE L'ESCAILLERestaurants à Gembloux

L'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

Vous ne vous êtes pas encore attablés au restaurant gastronomique de l’Hôtel Les 3 Clés? Voici une bonne opportunité qui vous permettra de découvrir cette excellente enseigne où vous serez reçus avec les égards qui conviennent dans les bonnes maisons. Et parmi les facilités, signalons la présence d'un vaste parking et, bien sûr, la possibilité de passer la nuit sur place. Faites-vous donc plaisir!




Menu Saveur

2 services 35 € - 50 € vins, eaux, café & mignardises compris
3 services 42 € - 60 € vins, eaux, café & mignardises compris
4 services 55 € - 75 € vins, eaux, café & mignardises compris
(2 entrées, 1 plat et 1 dessert)
Filets de rouget grondin rôtis, cake aux olives et pancetta grillée, piperade basquaise,
espuma parmesan, roquette
Langoustines en chapelure de pistache, gaspacho de tomates zébra et melon,
julienne de jambon d’Italie, quinoa à la menthe
Filet de coucou de Malines grillé, mousse de magret fumé, coeur de sucrine, tomate poire,
oeuf de caille pané puis frit, pomme Pink lady, radis, fenouil,
vinaigrette soja et graines de sésame torréfiées
****************
Filets de caille farcis aux abricots, radis beurrés, chou-fleur graffiti, haricots verts fins,
échalotes rôties, croquettes de pomme de terre au sel viking fumé
Médaillon de lotte poêlé, petits pois frais, mousseline de brocolis au persil plat,
oignons nouveaux, tagliatelles de carottes, risotto à l’encre de seiche et fines herbes,
crevettes grises
Couronne de veau cuit à basse température, caviar d’aubergines, duo de courgettes,
gel de poivron jaune, artichaut violet, carottes crayons, gratin de pommes
****************
Dessert au choix parmi nos suggestions
Ce menu est servi pour l’ensemble de la table.
A partir de 7 personnes, le choix est limité à 2 entrées et 2 plats
afin d’assurer un service de qualité.
Merci de votre compréhension

RIDICULUS POLITICAE… Fruit du travail d'une vie de collectionneur, les Perles parlementaires de Paul Quimper, dont la 4e édition vient de paraître aux Éditions Horay à Paris (elles intègrent des bourdes proférées en France), demeurent d'une belle actualité, tant l'éloquence des politiciens continue de lais...

Lire l'article complet

DE LA MUSIQUE AVANT TOUTE CHOSE. (PAUL VERLAINE) Coédité en 2008 par votre serviteur et par Gilbert Labrune des Éditions Larousse à Paris, le texte de l’Histoire de la Musique rédigée par le Liégeois Bernard Wodon est ressorti ces jours-ci dans une version mise à jour, toujours dans la célèbre collection « In Extenso », l’un des fleu...

Lire l'article complet

C’EST ARRIVé PRèS DE CHEZ VOUS… Paru aux Éditions Luc Pire à Liège (qui se sont associées pour l’occasion à la SNCB afin d’offrir aux usagers de cette dernière – et aux autres lecteurs, bien entendu – des romans policiers dont l’action se situe dans notre pays, rédigés par des auteurs belges de renom) dans une collection initiée, ...

Lire l'article complet

BON CHIEN CHASSE DE RACE… La fille spirituelle de Claude Javeau (qui est à l’Institut de sociologie de l’Université libre de Bruxelles ce que Maurice Grevisse était à l’École royale militaire et Joseph Hanse ou André Goosse à la Faculté des lettres l’Université catholique de Louvain), Valérie d’Alkemade (de son vrai nom Valé...

Lire l'article complet

MINESTRONE D’AUTOMNE Spaghettis de légumes - 30 recettes. L'astuce qui fait aimer les légumes ! par Denise Smart, Paris, Éditions Larousse, août 2016, coffret contenant un spiraliser et un recueil de recettes de 64 pp. en quadrichromie au format 26 x 20,2 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 10,95 € ...

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals