restaurant belgique

Pour un voyage démocratique…

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
17 Décembre 2017

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2016-2017

Delta Bruxelles 2016-2017
40 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2018

Delta Belgique 2018
17ème édition, existe en français et en néerlandais.
8 index, 2000 établissements, 604 pages
POUR UN VOYAGE DÉMOCRATIQUE…
Nous ne saurions trop suggérer à ceux qui le peuvent de venir en aide à la sympathique population tunisienne aujourd’hui abandonnée par les touristes, alors même qu’elle s’est courageusement libérée du joug d’une dictature familiale du pire des alois, par exemple en lui rendant prochainement une petite visite amicale et de découverte. Pour ce faire, un guide s’impose : Tunisie 2011-2012, un ouvrage collectif particulièrement complet, sorti en février dernier dans la célèbre collection « Le Petit Futé ». On y trouvera d’innombrables informations générales et une non moins grande quantité de photographies, de planisphères, de cartes, d’encadrés, de conseils, d’adresses, de tuyaux, d’astuces et de bons plans pour faire de son séjour une réussite parfaite en même temps qu’une bonne action. L’ouvrage est accompagné d’un DVD contenant un film de Pierre Brouwers d’une durée de 26 minutes intitulé Tunisie, la mer et le désert, ainsi que de 26 autres minutes de films extraits de sa célèbre série Le monde vu du ciel. Sympathique, non ?

Bernard DELCORD
Tunisie 2011-2012, ouvrage collectif sous la direction de Dominique Auzias & Jean-Paul Labourdette, Paris, Paris, Nouvelles Éditions de l’Université, collection « Le Petit Futé », février 2011, 494 pp. en quadrichromie au format 12 x 20,5 cm sous couverture brochée en couleurs accompagnées d’un DVD, 12,95 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans ce guide d’actualité la notice suivante :

Tunis

Si Carthage lui a, pendant des siècles, volé la première place, Tunis, cœur battant de la Tunisie, est aujourd’hui la capitale politique et économique du pays. Chaque jour un chassé-croisé se tisse dans les artères de la ville ; trois millions de personnes au moins transitent quotidiennement par cette cité qui a réussi à allier exigences de la modernité et respect de la tradition. De la place d’Afrique à la place de la Victoire, c’est le modernisme qui prévaut. L’influence de l’architecture haussmannienne se fait sentir au travers de ces grandes artères dotées de belles bâtisses. La cathédrale Saint-Vincent-de-Paul, imposante, règne sur cette partie occidentalisée de Tunis.

Histoire
Au IVe siècle avant J.-C., Tounès est mentionné en tant que comptoir phénicien, où vivent marins et marchands. La ville, peuplée de mercenaires libyens, s’allie avec le tyran de Syracuse, Agathocle, pour conquérir Carthage ; les deux villes sont finalement détruites. Tounès renaît de ses cendres au VIIe siècle avec l’arrivée des Arabes ; ils érigent la mosquée de la Zitouna à l’endroit où poussait un olivier, au sommet d’une colline aux pentes douces. Un fossé circulaire encercle l’enceinte où se sont installés les souks, organisés dans un ordre architectural très précis qu’il est intéressant d’observer une fois sur place. Tounès est devenue Tunis, capitale florissante au XIIIe siècle, par la grâce des rois hafsides. Elle occupe une situation défensive derrière une lagune, bordée par le lac de Tunis. Au XVIIe siècle, elle devient l’objet de convoitise des royaumes occidentaux auxquels elle est livrée par les beys successifs. À la fin du XIXe siècle, le pouvoir colonial français fait construire un port au fond de la lagune, malgré les difficultés d’accès pour les bateaux et l’entretien coûteux du canal permettant l’accès au port intérieur.
On remarquera, partout dans la ville moderne, les constructions de type colonial, en particulier sur l’avenue Bourguiba. Dans les années 1960, le nouveau port de la Goulette, construit au nord de Tunis, prendra la relève. C’est de là que partent les ferries. La ville européenne se construit petit à petit, avec ses quartiers spécifiques : celui des Maltais (petits commerçants, cochers, rempailleurs de chaises, artisans), celui des gros commerçants italiens dont le fief était le souk El Grana, celui des Andalous, des Juifs, des Français de Bab el Bhar, celui des Siciliens non loin du port de la Goulette. C’est d’ailleurs ce dernier quartier, celui de la Sicile, qui serait devenu un des quartiers chauds d’aujourd’hui, où il vaut mieux ne pas se promener seul tard le soir… Toutes ces communautés conservaient leur authenticité (culture, religion, etc.) tout en cohabitant en parfaite harmonie. La ville basse, au pied de la lagune, est devenue le siège des fonctions politiques et administratives. Après l’Indépendance (1956), les fonctions tertiaires réintégrèrent en grande partie la médina tandis que des zones industrielles s’étendirent de part et d’autre des deux ports et de l’aéroport.
À Tunis, les deux cultures, loin de s’affronter, se complètent. Les Tunisois aiment passer de l’une à l’autre, friands aussi bien du festival de la ville de Tunis en été, avec ses pièces de théâtre, ses concerts, ses galeries d’art, que du festival de la médina au moment du ramadan. Capitale dynamique où les congrès scientifiques et culturels, vitrine permanente du développement, sont légion, Tunis est une ville étrange qui, sans fixer les touristes, fascine. En effet, la vie exceptionnelle de la médina, de ses ruelles parsemées de cris et de couleurs, les arômes du marché central, le contraste frappant avec l’avenue Habib-Bourguiba et encore plus poussé avec les nouveaux quartiers modernes des « Berges du Lac » ne peuvent laisser le voyageur indifférent. Cependant, on ne reste pas à Tunis.
Re-découvrez: RESTAURANT MICHELRestaurants à Namur

L'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

Dans cette maison villageoise à la jolie façade, vous êtes accueillis aimablement, de façon très professionnelle et en discrétion. Le cadre est chaleureux, le décor raffiné et élégant. Les excellentes préparations, le plus souvent à base de produits du terroir local, raviront assurément vos papilles: seconde génération d'artisans restaurateurs, le chef connaît ses classiques et joue à merveille sur la qualité des produits proposés et l'association des goûts. Accès presqu'immédiat depuis Namur, l'E411 et l'E42. Parking privé. Une étape très gourmande

PRINCESSE DES TéNèBRES… Toujours aussi talentueuse, la romancière et poétesse belge Corinne Hoex, avec Leçons de ténèbres, un recueil paru aux Éditions Le Cormier à Bruxelles, s’est lancée cette fois dans la composition d’un livret musical étonnant, le texte d’un Office des Ténèbres profane.

L'Of...

Lire l'article complet

LE CABILLAUD AUX ALGUES Recettes méli-mélo par Gilles & Laurence Laurendon, illustrations de Marianne Trintzius, Issy-les-Moulineaux, Éditions Atlas, collection « Les p’tits gourmands en cuisine », avril 2010, 143 pp. en quadrichromie au format 19 x 24,5 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 9,9...

Lire l'article complet

POUR BIEN VIVRE MALGRé LES ALLERGIES... Les Éditions Larousse à Paris ont publié un recueil intitulé Cuisiner sans gluten dans lequel on trouve, sous la plume de la styliste culinaire Camille Antoine et du docteur Florence Solsona, nutritionniste, 50 recettes variées, ultra-gourmandes et faciles à réaliser de pains, de tarte...

Lire l'article complet

LA TOUR DE BIBEL… OTS En coédition avec Skira à Milan, les Éditions Flammarion et le Musée d’Orsay ont sorti récemment un curieux petit ouvrage illustré, en français et en anglais, présentant la collection d’Antonin Rispal léguée par ses ayant droit à la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel. Il s’agit d’une multitude...

Lire l'article complet

UNE BELLE REDéCOUVERTE ! Répertoriant 30 recettes variées autour d’un ingrédient tout simple, le recueil de Brigitte Namour intitulé Ce soir, au menu, c’est coquillettes est publié à Paris aux Éditions Marabout, dans une collection de tout petits ouvrages très pratiques si l’on veut les utiliser dans en cuisin...

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals