restaurant belgique

On est heureux Nationale 7 (Charles Trenet)

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
17 Décembre 2017

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2016-2017

Delta Bruxelles 2016-2017
40 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2018

Delta Belgique 2018
17ème édition, existe en français et en néerlandais.
8 index, 2000 établissements, 604 pages
ON EST HEUREUX NATIONALE 7 (CHARLES TRENET)
Sous-titré « Le guide pour flâner de Paris à Menton », le fort sympathique petit ouvrage des journalistes belges Peter Jacobs & Erwin De Decker paru chez Hachette Tourisme sous le titre Nationale 7 la route des vacances est une belle invitation à la véritable escapade vacancière, celle qui mène à toutes les découvertes : culturelles, artistiques, géographiques, historiques, naturelles et, bien entendu, gastronomiques. Car nos deux auteurs flamands se souviennent qu’avant l'ouverture de l'autoroute A6 à la fin des années 1960, les vacanciers descendaient tous la Nationale 7 pour rejoindre la Côte d'Azur, que ce soit en modeste 2CV, en confortable DS ou en voiture de sport, qu’on a chanté cette route des vacances mondialement connue, de grands chefs étoilés y ont établi leurs restaurants, des stars du cinéma ou du showbiz y ont péri en ratant leurs virages... Dans leur ouvrage, ils portent un regard décalé et malicieux sur ce périple de toujours et ils proposent une flânerie le long de la N7, délaissant une autoroute du soleil surchargée et chère pour cette route bordée de platanes sur des kilomètres et qui traverse de superbes régions : le Bassin parisien jusqu'à Fontainebleau, les bords de la Loire, la Bourgogne secrète, Lyon et les rivages du Rhône, la Provence et enfin la Côte d'Azur.
Ils prennent leur temps, s'arrêtent souvent, profitent des bonnes tables et du bon vin, des cités d'art, de la nature. Et ils livrent leurs réflexions, leurs anecdotes, leurs meilleurs détours, leurs bonnes adresses, pour le plus grand bonheur de leurs lecteurs que nous leur souhaitons nombreux, pour le plus grand bonheur des uns et des autres !

Bernard DELCORD
Nationale 7 la route des vacances par Peter Jacobs & Erwin De Decker, photographies d’Isabelle Vanmaldeghem, Paris, Éditions Hachette Tourisme, mai 2009, 209 pp. en quadrichromie au format 15 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs, 15,00 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans ce guide très sympathique les renseignements suivants :

LA N7 & LA GASTRONOMIE ÉTOILÉE
« Nationale 7... C'est une route qui fait recette ». Le double sens du mot recette dans la chanson de Trenet n'est certainement pas un hasard. Pour de nombreux voyageurs, la route des vacances reste en effet un synonyme de bon repas. Dans les restoroutes et les routiers, mais surtout dans les restaurants qui jouissent d'une réputation internationale. Beaucoup de restaurants parmi les plus réputés des guides Michelin et GaultMillau se trouvent sur la N7. Certains chefs sont tellement célèbres que leur commune a donné leur nom à une rue ou a fait apposer une plaque en leur honneur.

« Nous sommes ici à cause de la nationale 7 » explique Michel Troisgros sans hésiter. « Cette voie de circulation exceptionnelle entre Paris et le Midi et la proximité de la gare ont rendu notre restaurant incontournable. » Le chef est content que ses grands-parents aient décidé de venir de Chalon-sur-Saône à Roanne en 1930. En 1968, son père et son oncle obtinrent la distinction suprême du guide Michelin pour leur cuisine : les trois étoiles. En 1972, le magazine GaultMillau faisait de la Maison Troisgros le meilleur restaurant du monde. L’établissement n'a jamais failli à sa réputation depuis. Michel Troisgros se porte aujourd'hui garant d'une cuisine légère et raffinée. « Notre prestige dépasse désormais l'intérêt de la route. Pour reprendre le guide Michelin, nous valons le voyage. » Les Troisgros sont venus à Roanne parce qu'il y avait beaucoup de passage, aujourd'hui, les gourmets du monde entier viennent à Roanne du fait de leur présence. Sans Troisgros, Roanne perdrait son principal – sinon son unique – atout touristique.

La N7 a attiré à Valence la famille Pic, originaire d'un hameau de Saint-Péray en Ardèche. Même si Michelin avait déjà décerné trois étoiles à l'auberge de campagne d'André Pic en 1934, le chef estima que Valence constituait un meilleur atout pour l'avenir, à cause de... la N7 ! La Maison Pic retrouva ses trois étoiles de 1937 à 1939. Jacques imita son père de 1973 à 1994 et Anne-Sophie, quatrième du nom, a atteint le même niveau en 2007. C'est la quatrième femme chef à avoir obtenu cette distinction en France. Elle a redécoré l'hôtel-restaurant dans un style contemporain et luxueux. Mais c'est avec la brasserie, du côté rue, qu'elle reconnaît ce que sa famille doit à la N7 : 7 par Anne-Sophie Pic est incontestablement un clin d'œil à la route des vacances.

Le restaurant le plus légendaire de la N7 est sans doute La Pyramide, à Vienne. Dans les années 1920, la famille Point quitta Louans pour s'installer dans la ville avec l'idée d'ouvrir un restaurant. Le fils, Fernand, devint un géant au sens propre comme au figuré. En 1933, il fit partie de la première promotion de chefs 3-étoiles du Michelin et se révéla être un des piliers de la gastronomie française. Paul Bocuse, qui devait s'installer non loin de la nationale 6, au-dessus de Lyon, et les frères Troisgros, entre autres, firent leurs classes chez lui. Après sa mort en 1955, l'épouse de Fernand reprit l'affaire. La Pyramide conserva ses trois étoiles jusqu'à son décès en 1986. Patrick Henriroux n'avait que 29 ans lorsqu'en 1989 il prit en main le destin du restaurant. « Je veux poursuivre l'histoire de Point tout en imprimant ma propre marque », déclara-t-il. Pari réussi : l'établissement possède de nouveau deux étoiles depuis 1992.Il souhaite en rester là. « Nous sommes toujours une étape obligée pour de nombreux clients. Nous voulons que La Pyramide soit un avant-goût du Midi à l'aller. Et une dernière sensation de vacances sur la route du retour. »

Le restaurant de Michel Chabran à Pont-de-l'Isère est sans doute le meilleur témoignage du succès gastronomique de la N7. Situé juste au nord de Valence, le village n'a aucun attrait particulier. En 1935, les grands-parents de Chabran y achetèrent un café. Avec l'instauration des congés payés l'année suivante, la route qui passait devant leur établissement devint, contre toute attente, LA route des vacances. La clientèle changea, le cuisinier fit des efforts et le petit bistro se transforma en un hôtel-restaurant récompensé par une étoile au guide Michelin. Aujourd'hui, on a du mal à croire qu'un établissement de ce niveau se trouve à un endroit aussi insignifiant…
Re-découvrez: CHEZ MICH'Restaurants à Grez-Doiceau

L'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

C'est une toute nouvelle adresse ouverte depuis début 2015 par un chef expérimenté: il fut notamment à La Guérande à Woluwé-Saint-Pierre et à La Marmite du Colombier à Grez-Doiceau. Il vous sert ici des plats pleins de finesse, de précision dans la cuisson, de ravissement dans la présentation. Et au final on est à chaque fois comblé de plaisir. L'ambiance de la salle est intime mais l'espace entre les tables permet l'intimité. Festoyer entre amis jusqu'à douze personnes ? Réservez dès lors la petite salle à l'étage. Autres atouts: un rapport qualité prix enviable, une accessibilité de choix et un parking sans souci. Pas à hésiter !

UNE BELLE REDéCOUVERTE ! Répertoriant 30 recettes variées autour d’un ingrédient tout simple, le recueil de Brigitte Namour intitulé Ce soir, au menu, c’est coquillettes est publié à Paris aux Éditions Marabout, dans une collection de tout petits ouvrages très pratiques si l’on veut les utiliser dans en cuisin...

Lire l'article complet

NOS US ET COUTUMES DE FIN D’ANNéE LA DINDE ET LA BUCHE DE NOËL
Ce sont deux plats qui, traditionnellement, sont servis dans nos régions de tradition chrétienne à l'occasion du réveillon qui célèbre l'anniversaire de la naissance de Jésus-Christ.

Pourquoi sert-on de la dinde à Noël ? ...

Lire l'article complet

LA CONFITURE DE LAIT Je fais mes pâtes à tartiner pour réussir brunchs, goûters et apéros par Rachel Khoo, photographies de Keiko Oikawa, Paris, Éditions Marabout, collection « Les petits plats », août 2010, 73 pp. en quadrichromie au format 19,5 x 19,5 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 7,90 € (pri...

Lire l'article complet

SI VOUS POSSéDEZ UNE BIBLIOTHèQUE... ...et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut. » (Cicéron)

Publiée chez Flammarion à Paris, la nouvelle édition, revue et augmentée(1) du guide pratique intitulé Le temps du potager – de la culture bio à la permaculture et rédigé par Xavier Mathias, un ...

Lire l'article complet

PAPILLES… BOUM ! Fils, petit-fils et arrière-petit fils de boulanger et – très – célèbre artisan boulanger lui-même en raison de son grand savoir-faire (il fut Compagnon du Tour de France durant 5 ans, c’est dire…), le success manager Éric Kayser(1) est l’auteur, chez Flammarion à Paris, d’un r...

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals