restaurant belgique

Nos us et coutumes de fin d’année

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
19 Octobre 2017

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2016-2017

Delta Bruxelles 2016-2017
40 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2017

Delta Belgique 2017
16ème édition, existe en français et en néerlandais.
7 index, 2000 établissements, 584 pages
NOS US ET COUTUMES DE FIN D’ANNÉE
LA DINDE ET LA BUCHE DE NOËL
Ce sont deux plats qui, traditionnellement, sont servis dans nos régions de tradition chrétienne à l'occasion du réveillon qui célèbre l'anniversaire de la naissance de Jésus-Christ.

Pourquoi sert-on de la dinde à Noël ? ...

Pourquoi sert-on de la dinde à Noël ?
Parce qu'il s'agit d'un volatile de taille considérable, que l'on peut donc servir à de grandes tablées comme celles qui rassemblaient les familles pour la fête de la Nativité.
Mais aussi parce que cette volaille doit être cuite à feu doux, au contraire de la plupart des autres, et qu'elle pouvait donc être laissée sans risque à mijoter durant les trois messes basses qui ponctuaient parfois l'événement (rappelez-vous de la Lettre de mon moulin d'Alphonse Daudet qui portait ce titre...)

A-t-on toujours servi de la dinde à Noël ?
Non, car cet animal a été découvert en Amérique par Christophe Colomb en 1492. Il en a ramené avec lui sur son bateau, pour nourrir l'équipage durant le voyage du retour, mais aussi pour prouver qu'il était bien parvenu aux Indes.
Car les Indes étaient le but de son voyage vers l'Ouest. Il espérait ouvrir une nouvelle et fructueuse route des épices en faisant le pari que la terre était bien ronde, comme l'assuraient des savants de son temps.
Quand il toucha terre, il crut qu'il était parvenu aux Indes. Il appela dons Indiens les habitants qu'il rencontra, et on nomma « oiseaux d'Inde » les oiseaux qu'il en ramena.
Ce n'est que bien plus tard que l'on comprit qu'il avait découvert un nouveau continent, qui fut baptisé du prénom d'un autre navigateur célèbre de l'époque, Americo Vespucci.
Et voilà pourquoi la dinde devrait s'appeler « damérique » !

On sert aussi des bûches en guise de dessert à Noël...
Cette coutume est assez ancienne. Elle nous vient des pays du Nord où les forêts de sapin sont nombreuses. Le sapin, parce qu'il reste vert en toute saison, est devenu, à l'instar de la bruyère de nos régions et pour les mêmes raisons, un symbole d'immortalité.
Comme vous le savez, Noël se situe en hiver, et la coutume fut adoptée de brûler une bûche de sapin dans la cheminée, afin d'éloigner la mort du foyer et de ses habitants, ce qui était plutôt païen que chrétien… Ces pratiques prolongeaient probablement des rites païens exercés à l'occasion du solstice d'hiver.
Dans certaines régions, la bûche devait brûler du 24 décembre au 1er janvier. On choisissait alors une très grosse pièce ou une souche d'arbre.
Des vertus diverses étaient prêtées aux cendres, dont on prétendait parfois qu'elles guérissaient certaines maladies, éloignaient la foudre ou fertilisaient les champs.
Au fil du temps et, sans doute, suite aux pressions de l'Église qui luttait contre les superstitions, mais aussi en raison de la vogue nordico-anglo-saxonne du Père Noël, apparue chez nous après la Libération de 1945, le symbole fut oublié et la bûche passa de la cheminée sur la table, pour le plus grand plaisir des convives d'aujourd'hui...
Glacées ou au chocolat, à la crème pâtissière ou à la vanille, aux fruits ou au café, décorées d'innombrables sujets en sucre... ou en plastique, elles sont devenues un must de la table de Noël, servies juste avant l'ouverture des cadeaux.

LES FETES DU JOUR DE L’AN
Par ailleurs, les gens ont coutume, par chez nous, de célébrer le jour de l'an au restaurant...
C’est que, à la différence de la fête de Noël qui se célèbre en famille, le passage à l'année nouvelle est l'occasion de joyeuses agapes entre amis, aussi bien durant le réveillon que le lendemain midi. Et le restaurant se prête bien aux débordements sonores auxquels on s'y livre à cette occasion.

D'où vient cette tradition de fêter l'an nouveau ?
C'est l'héritière directe des fêtes romaines ancestrales de célébration du printemps.
À l'époque romaine ancienne, l'année commençait le 1er mars, au début du printemps, et la coutume voulait que l'on fasse beaucoup de bruit ce jour-là pour chasser l'hiver.
On prit bientôt l'habitude de fêter le passage vers l'année nouvelle dès la veille, c'est-à-dire durant la nuit du 28 février, dernier jour de l'année.
Et c'est donc pour cela que l'on place encore aujourd'hui le jour supplémentaire des années bissextiles le 29 février : on plaçait en effet très logiquement ce jour supplémentaire en fin d'année.
C'est Jules César qui, en sa qualité de pontifex maximus (c'est-à-dire de souverain pontife) décida en 46 avant J.-C. de fixer le début de l'année au 1er janvier 45, en plein hiver, donc...
On déplaça par conséquent la « fiesta » du 28 février au 31 décembre, tout en conservant la coutume de faire grand bruit, coutume dont le sens disparut bien vite.
Et voilà pourquoi on chante, crie, souffle dans des mirlitons, lance des pétards et même des feux d'artifices à l'occasion de l'année nouvelle...

Plus question, bien entendu, de chasser l'hiver, puisqu'il vient de commencer 10 jours auparavant !

Bernard DELCORD
Re-découvrez: BLUE CHOCOLATERestaurants à Bruxelles

L'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

Ouvert en 2013, cet établissement cosy et raffiné propose une cuisine française et du Monde artisanale autant que créative déclinée dans des préparations comme des ravioles de langoustines au piment d’Espelette et leur bisque légèrement anisée ou bien comme du bar de ligne en croûte d’ail des ours servi avec un espuma de chicon chaud et un écrasé de pommes de terre à l’huile vierge. Large carte de vins de France et d’ailleurs. Agréable terrasse d’été. Delta deal

UNE HISTOIRE BELGE… Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, une petite commune belge des Cantons de l’Est constitua de 1816 à 1919 un État indépendant de 3,5 km², le Moresnet neutre, disposant d’un « gouvernement », d’une monnaie, d’un drapeau, de timbres-postes (pendant deux semaines, du 5 au ...

Lire l'article complet

MILK-SHAKE AU CHOU-FLEUR Le Bio au masculin par Pascale Fromonot, Bruxelles, Éditions Soliflor, novembre 2011, 166 pp. en quadrichromie au format 15 x 15 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 15 €

Pour vous, nous avons recopié dans cet ouvrage résolument tendance la recette suivante ...

Lire l'article complet

LES ANIMAUX SE REPAISSENT, L'HOMME MANGE. L’homme d’esprit seul sait manger. » (Anthelme Brillat-Savarin)
Fort d'une expérience de plus de 50 000 consultations, le médecin-nutritionniste français Patrick Serog explique dans Les enfants, à table ! (chez Flammarion à Paris) que l'éveil du goût commence in utero et que « l...

Lire l'article complet

UN HOMME QUI N'AIME PAS L'ITALIE... Vous ne connaissez pas encore le Spritz ? Avec sa couleur orangée et ses bulles, c’est LE cocktail apéritif tendance qui vous transportera immédiatement en Italie !

...est toujours plus ou moins un barbare. » (Félicien Marceau)

C’est ce que prouve le petit ouvrage intitulé...

Lire l'article complet

GALERIE DE FéLONS… Surnommé « le détective de l'histoire », Jean-Paul Lefebvre-Filleau, ancien colonel de gendarmerie, diplômé de l'université en droit, criminologie et théologie, a publié une vingtaine d'ouvrages, dont le dernier, réédité aux éditions De Borée en 2016, s’intitule La Franc-maçonnerie au cœur de la ...

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals