restaurant belgique

Le Bescherelle du diabétique...

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
26 Juin 2017

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2016-2017

Delta Bruxelles 2016-2017
40 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2017

Delta Belgique 2017
16ème édition, existe en français et en néerlandais.
7 index, 2000 établissements, 584 pages
LE BESCHERELLE DU DIABÉTIQUE...
Abordant la maladie sous divers aspects (prévention, nouveaux traitements, régime, compléments alimentaires et phytothérapie), le livre à vocation pédagogique de Jean-Luc Darrigol intitulé Mieux vivre son diabète au quotidien paru aux Éditions Dangles à Escalquens (Sud de la France) s'adresse à tous les diabétiques, insulinodépendant ou pas, en leur expliquant comment adopter un mode de vie compatible avec les contraintes imposées par le traitement en vue de jouir pleinement de l’existence au quotidien.


Pour ce faire, il fournit avec une belle clarté un grand nombre d'informations essentielles relatives au contrôle et à la régulation de la glycémie, aux caractéristiques spécifiques de la maladie, à ses complications, à ses accidents, à ses traitements et à sa gestion au jour le jour.

Un livre qui vaut son pesant d'insuline !


Bernard DELCORD

Mieux vivre son diabète au quotidien par Jean-Luc Darrigol, Escalquens, Éditions Dangles, mars 2012, 173 pp. en noir et blanc au format 15 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs, 19 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans cet ouvrage pratique les quelques lignes suivantes :


L'oignon, un précieux aliment hypoglycémiant

Certains aliments ont des composants actifs hypoglycémiants et il est recommandé de les privilégier, en fonction de la composition des menus.

En voici la liste :
– légumes : l'oignon, le chou, la laitue, la chicorée, le pissenlit ;
– fruits : l'olive, la noix, la myrtille, la pomme ;
– autres aliments : l'huile d'olive (de préférence aux autres corps gras), le genièvre (à mettre abondamment dans la cuisine), l'avoine (céréale privilégiée des diabétiques).

S'il y a un aliment à privilégier parmi tous ceux-là, c'est l'oignon, que tous les diabétiques devraient consommer en quantité, ce légume ayant une réelle capacité à réguler la glycémie.

Depuis la nuit des temps, les hommes cultivent et consomment des oignons, légumes vertueux par excellence. Crus ou cuits, toutes les civilisations du bassin méditerranéen, depuis l'Antiquité, ont toujours placé l'oignon au premier rang de leur nourriture quotidienne, tenant ce légume pour une panacée.

Originaire de Perse, l'oignon était présent sur les tables des Chaldéens, des Sumériens, des Égyptiens, des Grecs et des Romains, ces derniers en consommant à chaque repas en quantité, sur les conseils avisés de leurs médecins. Et deux mille ans plus tard, alors que l'on encense à juste raison le régime crétois pour son exemplarité, l'oignon y occupe une large place, les traditions, en cette île de Méditerranée, s'étant perpétuées depuis l'époque du Minotaure.

Est-il pensable de faire une soupe de légumes sans oignons ? Ce serait se priver d'un atout de choix, d'une part pour ses qualités organoleptiques propres à relever le goût des légumes qui lui sont associés, d'autre part et peut-être surtout, pour ses bénéfiques et multiples propriétés thérapeutiques, en particulier en cas de diabète.

Nous savons tous à quoi ressemble la partie comestible de l'oignon (c'est-à-dire le bulbe), mais il est bon de rappeler que cette plante herbacée annuelle (Allium cepa) à la tige dressée creuse munie de feuilles vertes elles-mêmes creuses est surmontée d'une hampe florale se terminant en ombelle blanche.

Bien que l'on puisse consommer les fanes des jeunes oignons blancs dès leur récolte au printemps, ce sont bien sûr les bulbes que l'on utilise dans la cuisine, eux qui se conservent parfaitement plusieurs mois par la magie protectrice de certains composants de leur pulpe.

Si certains répugnent à manger de l'oignon cru pour l'haleine forte qui s'ensuit (on peut l'annihiler avec du menthol après le repas), les composants aromatiques sulfurés volatils sont neutralisés par la cuisson sans perdre leurs propriétés. La composition de l'oignon est d'une richesse inouïe. Une rareté dans le monde végétal pour son extrême diversité :
– disulfure d'allyle, disulfure de propyle ;
– insuline végétale : la glucokinine ;
– acide phosphorique, acide acétique, acide ascorbique ;
– mannane, fructosane, pentosane ;
– pectine ;
– silice ;
– enzymes : amylase, dextrinase, maltase, émulsine ;
– acides aminés : leucine, lysine, méthionine, arginine, valine ;
– phosphate de calcium, malate de calcium, citrate de calcium ;
– potassium, magnésium, sodium, fer, cuivre, soufre, zinc ;
– bêta carotène précurseur de vitamine A ;
– vitamines B, vitamine C.

L'apport nutritionnel de l'oignon est véritablement extraordinaire, et ceci pour une valeur calorique très faible : 30 calories pour 100 grammes ! L'oignon est un puissant diurétique, ce qui fait son intérêt majeur dans le contexte d'un protocole minceur en cas de diabète « gras ».

Mais l'oignon n'est pas seulement un puissant diurétique favorisant le fonctionnement des reins et de la vessie. Il stimule aussi les fonctions hépatiques et intestinales. C'est également un dissolvant de l'urée, ce déchet issu de la digestion des protéines. Sans parler de ses autres propriétés : l'oignon est hypoglycémiant, reminéralisant, antiscorbutique, vermifuge, antirhumatismal, expectorant, anti-infectieux...

Bien évidemment, il est indiqué en cas d'œdèmes et pour faciliter la perte de poids, en cas d'obésité ou de moindre excès pondéral. En phytothérapie, il a d'autres indications relevant de la diurèse : oligurie (diminution de la quantité d'urine émise en une journée), hydropisie (œdème généralisé dans le tissu cellulaire et les cavités de l'organisme), albuminurie (présence d'albumine dans les urines), urémie (rétention d'urée et de purines).

L'oignon est également indiqué en cas de calculs biliaires et de calculs rénaux, ainsi que dans le terrain arthrosique, l'inflammation de la prostate, les infections urinaires et génitales, la constipation chronique, les parasites intestinaux, en cas d'athérosclérose et... de diabète.
Re-découvrez: CHEZ MICH'Restaurants à Grez-Doiceau

L'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

C'est une toute nouvelle adresse ouverte depuis début 2015 par un chef expérimenté: il fut notamment à La Guérande à Woluwé-Saint-Pierre et à La Marmite du Colombier à Grez-Doiceau. Il vous sert ici des plats pleins de finesse, de précision dans la cuisson, de ravissement dans la présentation. Et au final on est à chaque fois comblé de plaisir. L'ambiance de la salle est intime mais l'espace entre les tables permet l'intimité. Festoyer entre amis jusqu'à douze personnes ? Réservez dès lors la petite salle à l'étage. Autres atouts: un rapport qualité prix enviable, une accessibilité de choix et un parking sans souci. Pas à hésiter !

L'ART DE TOUILLER DANS LES LATRINES... Les productions des paparazzis sont à la photographie ce que la musique militaire est à l'art symphonique et le beaujolais nouveau à la production viticole de la Champagne.

Le Centre Pompidou-Metz a pourtant décidé de leur consacrer une «grrrande » exposition (du 26/2 au 9/6/2014...

Lire l'article complet

PRéNOMS DE NOMS ! Présentant l'étymologie, la sociologie ainsi que des statistiques relatives à plus de 4000 prénoms actuellement en usage dans l'espace francophone et présenté tête-bêche (d'un côté les garçons, de l'autre les filles), l'ouvrage intitulé Prénoms qui vient de sortir à Paris chez Flammari...

Lire l'article complet

UN HOMME QUI N'AIME PAS L'ITALIE... Vous ne connaissez pas encore le Spritz ? Avec sa couleur orangée et ses bulles, c’est LE cocktail apéritif tendance qui vous transportera immédiatement en Italie !

...est toujours plus ou moins un barbare. » (Félicien Marceau)

C’est ce que prouve le petit ouvrage intitulé...

Lire l'article complet

LE PLUS BEAU MUSéE DU MONDE… Rédigé par un spécialiste (diplômé de l’Institut des hautes études en sciences sociales à Paris, Vincent Brocvielle a longtemps travaillé pour le ministère français de la Culture, au musée Rodin notamment), Le Petit Larousse de l’Histoire de l’Art est un ouvrage particulièrement soigné...

Lire l'article complet

À DéGUSTER ENCORE CHAUDES, AU SORTIR DE LA POêLE ! À l'heure du carnaval au cœur de l'hiver, à la terrasse aux premiers beaux jours du printemps, sur la plage par un bel après-midi d'été ou encore au retour de l’école (ou du travail) par une belle après-midi d’automne, les crêpes arrivent toujours en fanfare pour mettre un peu de fantaisie dans notr...

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals