restaurant belgique

Le Bescherelle du diabétique...

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
18 Août 2017

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2016-2017

Delta Bruxelles 2016-2017
40 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2017

Delta Belgique 2017
16ème édition, existe en français et en néerlandais.
7 index, 2000 établissements, 584 pages
LE BESCHERELLE DU DIABÉTIQUE...
Abordant la maladie sous divers aspects (prévention, nouveaux traitements, régime, compléments alimentaires et phytothérapie), le livre à vocation pédagogique de Jean-Luc Darrigol intitulé Mieux vivre son diabète au quotidien paru aux Éditions Dangles à Escalquens (Sud de la France) s'adresse à tous les diabétiques, insulinodépendant ou pas, en leur expliquant comment adopter un mode de vie compatible avec les contraintes imposées par le traitement en vue de jouir pleinement de l’existence au quotidien.


Pour ce faire, il fournit avec une belle clarté un grand nombre d'informations essentielles relatives au contrôle et à la régulation de la glycémie, aux caractéristiques spécifiques de la maladie, à ses complications, à ses accidents, à ses traitements et à sa gestion au jour le jour.

Un livre qui vaut son pesant d'insuline !


Bernard DELCORD

Mieux vivre son diabète au quotidien par Jean-Luc Darrigol, Escalquens, Éditions Dangles, mars 2012, 173 pp. en noir et blanc au format 15 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs, 19 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans cet ouvrage pratique les quelques lignes suivantes :


L'oignon, un précieux aliment hypoglycémiant

Certains aliments ont des composants actifs hypoglycémiants et il est recommandé de les privilégier, en fonction de la composition des menus.

En voici la liste :
– légumes : l'oignon, le chou, la laitue, la chicorée, le pissenlit ;
– fruits : l'olive, la noix, la myrtille, la pomme ;
– autres aliments : l'huile d'olive (de préférence aux autres corps gras), le genièvre (à mettre abondamment dans la cuisine), l'avoine (céréale privilégiée des diabétiques).

S'il y a un aliment à privilégier parmi tous ceux-là, c'est l'oignon, que tous les diabétiques devraient consommer en quantité, ce légume ayant une réelle capacité à réguler la glycémie.

Depuis la nuit des temps, les hommes cultivent et consomment des oignons, légumes vertueux par excellence. Crus ou cuits, toutes les civilisations du bassin méditerranéen, depuis l'Antiquité, ont toujours placé l'oignon au premier rang de leur nourriture quotidienne, tenant ce légume pour une panacée.

Originaire de Perse, l'oignon était présent sur les tables des Chaldéens, des Sumériens, des Égyptiens, des Grecs et des Romains, ces derniers en consommant à chaque repas en quantité, sur les conseils avisés de leurs médecins. Et deux mille ans plus tard, alors que l'on encense à juste raison le régime crétois pour son exemplarité, l'oignon y occupe une large place, les traditions, en cette île de Méditerranée, s'étant perpétuées depuis l'époque du Minotaure.

Est-il pensable de faire une soupe de légumes sans oignons ? Ce serait se priver d'un atout de choix, d'une part pour ses qualités organoleptiques propres à relever le goût des légumes qui lui sont associés, d'autre part et peut-être surtout, pour ses bénéfiques et multiples propriétés thérapeutiques, en particulier en cas de diabète.

Nous savons tous à quoi ressemble la partie comestible de l'oignon (c'est-à-dire le bulbe), mais il est bon de rappeler que cette plante herbacée annuelle (Allium cepa) à la tige dressée creuse munie de feuilles vertes elles-mêmes creuses est surmontée d'une hampe florale se terminant en ombelle blanche.

Bien que l'on puisse consommer les fanes des jeunes oignons blancs dès leur récolte au printemps, ce sont bien sûr les bulbes que l'on utilise dans la cuisine, eux qui se conservent parfaitement plusieurs mois par la magie protectrice de certains composants de leur pulpe.

Si certains répugnent à manger de l'oignon cru pour l'haleine forte qui s'ensuit (on peut l'annihiler avec du menthol après le repas), les composants aromatiques sulfurés volatils sont neutralisés par la cuisson sans perdre leurs propriétés. La composition de l'oignon est d'une richesse inouïe. Une rareté dans le monde végétal pour son extrême diversité :
– disulfure d'allyle, disulfure de propyle ;
– insuline végétale : la glucokinine ;
– acide phosphorique, acide acétique, acide ascorbique ;
– mannane, fructosane, pentosane ;
– pectine ;
– silice ;
– enzymes : amylase, dextrinase, maltase, émulsine ;
– acides aminés : leucine, lysine, méthionine, arginine, valine ;
– phosphate de calcium, malate de calcium, citrate de calcium ;
– potassium, magnésium, sodium, fer, cuivre, soufre, zinc ;
– bêta carotène précurseur de vitamine A ;
– vitamines B, vitamine C.

L'apport nutritionnel de l'oignon est véritablement extraordinaire, et ceci pour une valeur calorique très faible : 30 calories pour 100 grammes ! L'oignon est un puissant diurétique, ce qui fait son intérêt majeur dans le contexte d'un protocole minceur en cas de diabète « gras ».

Mais l'oignon n'est pas seulement un puissant diurétique favorisant le fonctionnement des reins et de la vessie. Il stimule aussi les fonctions hépatiques et intestinales. C'est également un dissolvant de l'urée, ce déchet issu de la digestion des protéines. Sans parler de ses autres propriétés : l'oignon est hypoglycémiant, reminéralisant, antiscorbutique, vermifuge, antirhumatismal, expectorant, anti-infectieux...

Bien évidemment, il est indiqué en cas d'œdèmes et pour faciliter la perte de poids, en cas d'obésité ou de moindre excès pondéral. En phytothérapie, il a d'autres indications relevant de la diurèse : oligurie (diminution de la quantité d'urine émise en une journée), hydropisie (œdème généralisé dans le tissu cellulaire et les cavités de l'organisme), albuminurie (présence d'albumine dans les urines), urémie (rétention d'urée et de purines).

L'oignon est également indiqué en cas de calculs biliaires et de calculs rénaux, ainsi que dans le terrain arthrosique, l'inflammation de la prostate, les infections urinaires et génitales, la constipation chronique, les parasites intestinaux, en cas d'athérosclérose et... de diabète.
Re-découvrez: LE MOULIN DE L'ESCAILLERestaurants à Gembloux

L'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

Vous ne vous êtes pas encore attablés au restaurant gastronomique de l’Hôtel Les 3 Clés? Voici une bonne opportunité qui vous permettra de découvrir cette excellente enseigne où vous serez reçus avec les égards qui conviennent dans les bonnes maisons. Et parmi les facilités, signalons la présence d'un vaste parking et, bien sûr, la possibilité de passer la nuit sur place. Faites-vous donc plaisir!




Menu Saveur

2 services 35 € - 50 € vins, eaux, café & mignardises compris
3 services 42 € - 60 € vins, eaux, café & mignardises compris
4 services 55 € - 75 € vins, eaux, café & mignardises compris
(2 entrées, 1 plat et 1 dessert)
Filets de rouget grondin rôtis, cake aux olives et pancetta grillée, piperade basquaise,
espuma parmesan, roquette
Langoustines en chapelure de pistache, gaspacho de tomates zébra et melon,
julienne de jambon d’Italie, quinoa à la menthe
Filet de coucou de Malines grillé, mousse de magret fumé, coeur de sucrine, tomate poire,
oeuf de caille pané puis frit, pomme Pink lady, radis, fenouil,
vinaigrette soja et graines de sésame torréfiées
****************
Filets de caille farcis aux abricots, radis beurrés, chou-fleur graffiti, haricots verts fins,
échalotes rôties, croquettes de pomme de terre au sel viking fumé
Médaillon de lotte poêlé, petits pois frais, mousseline de brocolis au persil plat,
oignons nouveaux, tagliatelles de carottes, risotto à l’encre de seiche et fines herbes,
crevettes grises
Couronne de veau cuit à basse température, caviar d’aubergines, duo de courgettes,
gel de poivron jaune, artichaut violet, carottes crayons, gratin de pommes
****************
Dessert au choix parmi nos suggestions
Ce menu est servi pour l’ensemble de la table.
A partir de 7 personnes, le choix est limité à 2 entrées et 2 plats
afin d’assurer un service de qualité.
Merci de votre compréhension

AU PIED DE COCHON Au pied de cochon par Pierre Rival, Grenoble, Glénat, 2007, 186 pp., 25 €


Ce fort beau livre du journaliste Pierre Rival retrace l’histoire du célèbre restaurant à l’enseigne du Pied de cochon, vénérable des Halles parisiennes, qui fête ses 60 a...

Lire l'article complet

PAROLES DE SPéCIALISTE… Dans Les 100 mots de la diététique et de la nutrition paru aux Presses universitaires de France à Paris dans la célèbre collection « Que sais-je ? », Florence Pujol, spécialiste du comportement alimentaire attachée à la fameuse clinique du Château de Garches, au cœur du département des...

Lire l'article complet

LE CHéQUIER DE L’AMOUR… La Saint-Valentin étant la fête des amoureux et, partant, de l’amour, les plus hardi(e)s des célébrants oseront peut-être glisser subrepticement –ou tout de go– à l’élu(e) de leur cœur l’une des Invitations coquines qu’a fait paraître tout récemment Clara Morgane à leur intention aux É...

Lire l'article complet

UN QUART DE QUARTERON… Le journaliste français d’extrême droite Jean-Paul Angelelli1 est né à Alger en 1934 et il a fait son service militaire de 1960 à 1962 dans l'ouest constantinois, au 3e escadron du 6e régiment de Spahis, et il fut à cette époque décoré de la croix de la Valeur militaire avec citation....

Lire l'article complet

POUR ACCUEILLIR LES AMIS… Après une formation en communication, Mélanie Martin s’est tournée vers sa passion, la cuisine en reprenant des études complètes à l'école française de gastronomie Ferrandi, puis en faisant ses armes dans plusieurs restaurants parisiens avant de se spécialiser dans l'écriture de recettes et le stylisme culinaire.

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals