restaurant belgique

Javas, mode d’emploi

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
28 Juillet 2017

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2016-2017

Delta Bruxelles 2016-2017
40 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2017

Delta Belgique 2017
16ème édition, existe en français et en néerlandais.
7 index, 2000 établissements, 584 pages
JAVAS, MODE D’EMPLOI
Membre de la Société d'ethnologie française, Nadine Cretin est chercheur indépendant dans le domaine des fêtes et traditions depuis 1984. Elle a écrit de nombreux articles pour la revue Notre histoire ainsi que, notamment, un passionnant Inventaire des fêtes de France d’hier et d’aujourd’hui paru en 2003 aux Éditions Larousse et toujours disponible en librairie, dans lequel l’elle répertorie près de 300 occasions de célébrations et réjouissances diverses dans l’année, ainsi qu'une centaine de termes spécifiques à l'univers festif. De la Saint-Fiacre à Halloween, de Yom Kippour au mois de Ramadan, des fêtes maçonniques au dimanche des Rameaux, du Mardi gras à la « Saint-Boudin », du jour des Morts à l’Armistice du 11 novembre 1918, de la Chandeleur à la ducasse, du beaujolais nouveau au 1er-Mai, des anniversaires de mariage à la fête des Cloches, elle convie le lecteur à un voyage ethnologique et culturel truffé de surprises et redonnant du sens à des pratiques ancestrales devenues bien souvent routinières et dont les origines se sont parfois perdues. Un agréable vade-mecum du « devoir de mémoire », en quelque sorte…

Bernard DELCORD
Inventaire des fêtes de France d’hier et d’aujourd’hui par Nadine Cretin, Paris, Éditions Larousse, 2003, 384 pp. en quadrichromie au format 17 x 24 cm sous couverture brochée en couleur, 37,50 €

Pour vous, nous avons extrait de ce souriant beau livre l’article suivant :

SAINT-VALENTIN
La Saint-Valentin, le 14 février, est la fête des amoureux. Encouragée par les commerçants, surtout depuis les années 1980, elle est redevenue très populaire en France.



On sait peu de choses du martyr saint Valentin, prêtre qui fut décapité en 269 à Rome, honoré d'une basilique Via Flaminia. Rien ne le prédisposait en tout cas à ce patronage. Il fut confondu avec un autre Valentin, martyr de la même époque fêté aussi le 14 février, qui aurait été évêque de Terni, en Ombrie. Ce dernier acquit une réputation de guérisseur bien après sa mort. En effet, des récits tardifs le faisaient exercer son art auprès des filles (ou du fils, selon les sources) d'un dénommé Craton, citoyen romain (ou philosophe grec). Il fut arrêté puis décapité lui aussi.
Une légende, selon laquelle les oiseaux se fiancent le jour de sa fête et se marient à la Saint-Joseph (le 19 mars), semble être à l'origine du patronage des amoureux. Mais la signification du nom de « Valentin » (du latin valere, « être bien portant », « réussir ») pourrait aussi l'expliquer. En raison de son étymologie prometteuse, la Saint-Valentin était en effet réservée dans de nombreux pays européens (Angleterre, France, Suisse, Allemagne, Italie) à des présages de bonheur – on essayait, en particulier, de connaître son futur époux –, comme la Saint-André (le 30 novembre).
Recouvrant probablement d'anciennes traditions liées à la fécondité en cette époque préprintanière, la fête courtoise de la Saint-Valentin est attestée en Angleterre au XIVe siècle, dans certains poèmes ou « demandes d'amour » (le Parlement des Oiseaux de Geoffrey Chaucer, en 1382, par exemple, et chez son contemporain John Gower).




À la fin du Moyen Âge, dans le milieu aristocratique anglais, le « valentinage » consistait à associer pour l'année (parfois seulement pour la journée) des couples formés selon leur libre consentement ou au hasard (première rencontre du matin, tirage au sort...), y compris chez les personnes mariées. Le valentin et sa valentine devaient se faire galanteries et menus cadeaux, et leur association restait secrète. Cette coutume se répandit à la cour de Savoie grâce au capitaine des armées anglaises Othon de Grandson, puis à la cour de France en 1450 par les poèmes et les amis de Charles d'Orléans qui avait été prisonnier à Londres de 1415 à 1440 « Est-ce tout ce que vous m'apportez / À vostre jour, saint Valentin ? »). Elle gagna la Lorraine au XVIe siècle. Ce « coupable usage » qui occasionnait querelles et désordres fut dénoncé à Annecy en février 1603 par l'évêque de Genève, François de Sales, qui tenta de remplacer le nom des amoureux par ceux de saints lors des tirages au sort.
Dès le XVIIIe siècle, avant même l'usage des cartes de Noël, l'Angleterre connaissait l'envoi des « valentines », messages amoureux parfois anonymes. La coutume du Valentine's Day, qui s'est développée en Amérique du Nord, revint en Europe après la Seconde Guerre mondiale grâce aux soldats américains.
Aujourd'hui, la signification symbolique de ce rituel courtois s'est perdue. En France, la Saint-Valentin se célèbre entre amoureux uniquement (offrandes de fleurs, chocolats, cadeaux, sorties au restaurant...), contrairement aux États-Unis où l'on adresse aussi des « valentines » (cartes de vœux) aux ménages amis et aux jeunes gens en âge de se marier.
Re-découvrez: GASTRONOMIE DU MAYEURRestaurants à Huy

L'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

Cette belle et bonne maison est établie dans un superbe parc verdoyant avec point d’eau que l’on peut admirer depuis la charmante terrasse. La salle, récemment rafraîchie, est décorée dans des tons élégants et feutrés. L’accueil est fort aimable et grandement souriant, le service très attentif et véritablement professionnel. La cuisine à la française, de très haute qualité, est aussi raffinée que délicate et les plats sont présentés avec beaucoup de classe. Les mets sont élaborés à partir de produits toujours frais et sélectionnés avec soin. La carte et les menus évoluent ainsi avec les saisons. À côté des suggestions du chef, des menus « Découverte » en 5 services et « Dégustation » en 6 services sont proposés, ainsi que des menus « prestige de homard breton » en 6 services et « Prestige » en 10 services, pour les gastronomes affamés. Quant à la carte des vins, elle présente des crus issus de différentes régions de France (Alsace, Pays de Loire, Bourgogne, Provence…) mais aussi d'Italie, d'Autriche, du Chili… Un vrai voyage autour du monde. Voilà une excellente maison à (re)découvrir… Coup de cœur de Deltaweb.

AVANT LE RETOUR DES BEAUX JOURS… À l’occasion des 70 ans de la Libération de Bruxelles (le 3 septembre 1944), Georges Lebouc a fait paraître chez 180° éditions un passionnant Bruxelles occupée rassemblant nombre de témoignages oraux et écrits de la vie quotidienne dans la ville durant les quatre années de l'Occupatio...

Lire l'article complet

COQ EN PâTE Marc Haeberlin dans votre cuisine par Marc Haeberlin, photographies de Jean-Charles Vaillant, Paris, Éditions Flammarion, collection « Un chef dans votre cuisine », septembre 2011, 287 pp. en quadrichromie au format 18,5 x 25,5 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 25 € (...

Lire l'article complet

CUISINE SéRAPHIQUE... « Dans la Bible, le Nouveau Testament ou le Coran, les anges sont sujets d’histoires extraordinaires et de merveilleuses aventures. Investis de hauts faits, de symboles, de missions, de pouvoirs fabuleux, les bons anges ont pour tâche de nous apporter le pardon, l’amour, l’abondance, l’amitié, la pa...

Lire l'article complet

UN REPAS SOUS LE RÈGNE DE LOUIS XIV Si l'on veut connaître en détail de quelle manière, sous Louis XIV , une maîtresse de maison ordonnait le service de sa table les jours où elle avait des invités, il faut lire les ouvrages spéciaux du temps. Parmi ceux-ci, il en est un, publié en 1655, dont le succès fut immense, écrit...

Lire l'article complet

DES RECETTES (DE) CUITES ET RECUITES... Aussi nommée Diffordsguide dans le monde des barmen professionnels de la planète et enfin traduite en langue française, La bible des cocktails de Simon Difford, qui y présente 3 000 recettes illustrées, est parue chez Marabout à Paris.

C'est la publication la plus complèt...

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals