restaurant belgique

Histoires de table...

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
29 Avril 2017

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2016-2017

Delta Bruxelles 2016-2017
40 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2017

Delta Belgique 2017
16ème édition, existe en français et en néerlandais.
7 index, 2000 établissements, 584 pages
HISTOIRES DE TABLE...
L'art culinaire, on le sait, a joué et joue encore un rôle essentiel dans les rapports humains, en ce compris la conduite des affaires politiques. C'est ce que rappelle Jean Vitaux dans un amusant – et passionnant – petit essai paru aux Presses universitaires de France à Paris, qu'il présente ainsi:


«Et pourquoi ne pas raconter l'histoire par ses plats ? Petite et grande histoires se sont faites autour de plus ou moins bonnes tables, en plus ou moins bonne compagnie. Guerre ou armistice, loi ou traité, diplomatie ou espionnage : les décisions se prennent en mangeant et parfois dépendent de ce que l'on mange. Organiser un bon banquet sera un appel à la paix, tandis que mourir à table apparaîtra du plus mauvais goût. Prendre l'histoire par sa gastronomie, c'est aussi étudier les aspects économiques et sociologiques du quotidien, rendre tangibles les migrations de populations et comprendre les identités culturelles.»

L'ouvrage fourmille d'anecdotes innombrables et surprenantes, qui jettent un regard particulièrement original sur le passé et ouvrent à la réflexion des perspectives savoureuses sur le présent, et – qui sait ? – des recettes efficaces pour l'avenir.


Bernard DELCORD

Les petits plats de l'histoire par Jean Vitaux, préface de Jean Tulard, Paris, Éditions PUF, janvier 2012, 189 pp. en noir et blanc au format 15 x 21,7 cm sous couverture brochée en quadrichromie, 17,00 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans ce livre d'histoires l'anecdote suivante :


La Constitution civile du clergé à l'origine du camembert

La Constitution civile du clergé fut votée en juin 1790 par l'Assemblée constituante pour administrer les biens de l'Église de France, qui, sur proposition de Talleyrand, alors évêque d'Autun, avaient été nationalisés en novembre 1789. Elle réorganisait les diocèses (un par département), leur donnait une direction collégiale (un évêque et une assemblée de vicaires), dégageait l'Église et ses membres de toute soumission à un pouvoir étranger (donc au pape de Rome) et supprimait les prébendes et les bénéfices. Les titulaires ecclésiastiques étaient élus, soumis à résidence et salariés de l'État, et comme tels devaient jurer un serment de fidélité à la Constitution.
L'application de cette mesure fut à l'origine de l'une des premières grandes ruptures de la Révolution. La publication de la Constitution civile du clergé sépara la France en deux camps, les révolutionnaires d'un côté et les tenants de l'Église traditionnelle de l'autre. L'Assemblée décida d'avancer à marche forcée et décréta le 26 novembre 1790 un délai de deux mois pour que les ecclésiastiques prêtent serment : un tiers des ecclésiastiques et sept évêques seulement le firent.
Des troubles survinrent : la foule à Paris menaça et poursuivit les curés non jureurs ou réfractaires comme celui de Saint-Sulpice. En province, et notamment en Alsace et en Vendée, la population s'opposa aux prestations de serment. Devant l'impasse, la Constituante mit de l'eau dans son vin et n'envisagea pas de poursuites, se contentant du statu quo, mais la Convention les relança vigoureusement, pourchassant les curés réfractaires, les contraignant à se soumettre ou à fuir et se cacher pour ne pas être condamnés et exécutés. Pendant la Terreur, on a exécuté plus de prêtres réfractaires que d'aristocrates – mais beaucoup moins que d'ouvriers et de domestiques...
L'un de ces prêtres réfractaires, l'abbé Pierre Gouvoust, originaire de Coulommiers, s'était caché en Normandie, dans le pays d'Auge, en 1791. Il avait trouvé refuge dans le village de Camembert, au manoir de Beaumoncel où résidaient Marie Harel et son mari. Un jour, voyant Marie Harel fabriquer du fromage, l'abbé Gouvoust lui proposa de le faire selon la technique du brie de Coulommiers. Elle accepta, en utilisant des moules à Livarot : le camembert était né.
Le camembert resta pendant presque un siècle un fromage de consommation locale, avant d'être promu à un bel avenir : lors de l'inauguration de la ligne de chemin de fer Paris-Granville, en 1863, Victor Paynel, marié à la petite-fille de Marie Harel, le présenta à Napoléon III qui l'introduisit aux Tuileries et en fit la promotion. La guerre de 1914-1918, pendant laquelle le camembert fut servi aux poilus dans les tranchées, en fit le fromage national des Français.
Victime de son succès, le camembert s'est fabriqué dans toute la France et dans le monde entier jusqu'en 1983, quand une appellation d'origine contrôlée vint protéger le camembert de Normandie.
La Constitution civile du clergé est oubliée depuis bien longtemps; le concordat de 1801 puis la loi de séparation de l'Église et de l'État en 1905 l'ont reléguée dans les limbes de l'Histoire. Mais les hasards de celle-ci ont voulu qu'elle soit indirectement à l'origine du camembert, ce qui donne un relent de sacralité à ce fromage fameux.
Re-découvrez: LE MOULIN DE L'ESCAILLERestaurants à Gembloux

L'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

Vous ne vous êtes pas encore attablés au restaurant gastronomique de l’Hôtel Les 3 Clés? Voici une bonne opportunité qui vous permettra de découvrir cette excellente enseigne où vous serez reçus avec les égards qui conviennent dans les bonnes maisons. Et parmi les facilités, signalons la présence d'un vaste parking et, bien sûr, la possibilité de passer la nuit sur place. Faites-vous donc plaisir!




Menu Saveur

2 services 35 € - 50 € vins, eaux, café & mignardises compris
3 services 42 € - 60 € vins, eaux, café & mignardises compris
4 services 55 € - 75 € vins, eaux, café & mignardises compris
(2 entrées, 1 plat et 1 dessert)
Filets de rouget grondin rôtis, cake aux olives et pancetta grillée, piperade basquaise,
espuma parmesan, roquette
Langoustines en chapelure de pistache, gaspacho de tomates zébra et melon,
julienne de jambon d’Italie, quinoa à la menthe
Filet de coucou de Malines grillé, mousse de magret fumé, coeur de sucrine, tomate poire,
oeuf de caille pané puis frit, pomme Pink lady, radis, fenouil,
vinaigrette soja et graines de sésame torréfiées
****************
Filets de caille farcis aux abricots, radis beurrés, chou-fleur graffiti, haricots verts fins,
échalotes rôties, croquettes de pomme de terre au sel viking fumé
Médaillon de lotte poêlé, petits pois frais, mousseline de brocolis au persil plat,
oignons nouveaux, tagliatelles de carottes, risotto à l’encre de seiche et fines herbes,
crevettes grises
Couronne de veau cuit à basse température, caviar d’aubergines, duo de courgettes,
gel de poivron jaune, artichaut violet, carottes crayons, gratin de pommes
****************
Dessert au choix parmi nos suggestions
Ce menu est servi pour l’ensemble de la table.
A partir de 7 personnes, le choix est limité à 2 entrées et 2 plats
afin d’assurer un service de qualité.
Merci de votre compréhension

FATTOUCHE (SALADE DE PRINTEMPS) Un croissant fertile par Chahnaz Kanawati, illustrations de Florence Mc Kenzie, Arles, Éditions Actes Sud, collection « L’Orient gourmand », novembre 2009, 126 pp. en quadrichromie au format 18 x 29 cm sous couverture cartonnée en couleur, 26 €

Pour vous, nous avons recop...

Lire l'article complet

SUCETTES DE COURGETTES AU CABILLAUD Mes meilleures recettes pour mincir de plaisir par Jean-Michel Cohen, photographies de Bernard Radvaner, Paris, Éditions Flammarion, janvier 2014, 416 pp en quadrichromie au format 17,5 x 21,5 cm sous couverture Intégra en couleurs, 19,90 € (prix France)

Pour vous, nous av...

Lire l'article complet

POUR AVOIR LA MAIN VERTE… Philippe Bonduel a un nom prédestiné pour rédiger des ouvrages sur les légumes, et il ne s’en prive pas ! C’est ainsi qu’il vient de faire paraître aux Éditions Larousse à Paris un guide pratique intitulé Les meilleures variétés du potager dans lequel il propose aux jardiniers débutant...

Lire l'article complet

UN PANORAMA DE BEAUTéS IMMORTELLES... Proposant, pour son 25e anniversaire et à l'occasion de sa rénovation de fond en comble, un parcours chronologique de présentation de 300 chefs-d'œuvre de ses collections, le Musée d'Orsay à Paris a coédité avec Skira/Flammarion un magnifique ouvrage collectif intitulé
Le Musée d'Ors...

Lire l'article complet

DES MADELEINES DE PROUST à LA BELGE En ces temps de retour aux sources de la belgitude, nous ne saurions trop recommander la consultation approfondie du bel album de photographies prises jadis en couleurs par Marina Cox et en noir et blanc par Marc Ots, album paru en 2002 aux Éditions de l’Octogone à Louvain-la-Neuve sous le titre féd...

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals