restaurant belgique

Grandeur et décadence...

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
27 Juin 2017

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2016-2017

Delta Bruxelles 2016-2017
40 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2017

Delta Belgique 2017
16ème édition, existe en français et en néerlandais.
7 index, 2000 établissements, 584 pages
GRANDEUR ET DÉCADENCE...
Admirablement rédigée par Laetitia Le Guay et parue en Arles chez Actes Sud, la biographie de Serge Prokofiev (1891-1953) est, comme toujours dans la collection « Classica », enrichie d’un index, de repères bibliographiques et d’une discographie

On doit à Serge Prokofiev de nombreuses œuvres musicales allant de la symphonie au concerto, à la sonate ou au conte musical (Pierre et le Loup pour un théâtre d’enfants moscovite), de la musique de chambre ou de film (d’Alexandre Nevski et d’Ivan le Terrible, les chefs-d'œuvre d'Eisenstein, notamment) à des opéras (Guerre et Paix d'après Tolstoï) ou des ballets (Cendrillon, Roméo et Juliette... ) et il a été reconnu de son vivant comme un artiste d'avant-garde très créatif.

De 1918 à 1936, il passa de nombreuses années en dehors de son pays avant de se laisser convaincre de revenir en URSS où il fut à la fois honoré (Prix Staline en 1943, « Artiste du Peuple » de la République socialiste fédérative soviétique de Russie en 1947, Prix Lénine en 1957, à titre posthume) et persécuté (en 1948, on l'accusa de « formalisme », c'est-à-dire de céder trop « aux impulsions "dégénérées" de l’Ouest », ce qui l'incita à produire des œuvres sans intérêt à la gloire du régime mais ne lui évita pas les purges staliniennes et de finir sa vie dans la misère ; paradoxe de l'Histoire, il mourut le même jour que Staline...).

Écoutons l'auteure :

« Étrange destin que celui de Serge Prokofiev, talent précoce qui fit sensation dans la Russie du dernier tsar par ses œuvres iconoclastes et sa virtuosité pianistique. Curieuse fortune que celle d’un musicien "solaire", salué comme tel par les poètes et les interprètes, mais dont la vie, à l’approche de la trentaine, entra dans une difficulté définitive. Après son départ de Russie au printemps 1918, Prokofiev ne connut plus jamais la facilité de ses débuts.

Avec son retour en URSS en 1936, il éprouva le tragique stalinien. La musique de Prokofiev est indépendance. Son refus des écoles et des théories se manifesta dès la jeunesse ("je déteste l’imitation", dit-il) et se maintint sa vie durant, autant qu’il fut possible, dans les dernières années, sous l’étau du "réalisme socialiste".

Il se définit dans un rapport à l’héritage classique, qu’il revisitait sans complexe, avec tour à tour facétie, poésie, tendresse, ou sarcasme.

Le fracas percussif, le piment de la dissonance, le martèlement rythmique furent les traits les plus marquants d’une écriture qui en a bien d’autres, à commencer par sa richesse d’invention mélodique. [Il] fait ainsi cohabiter l’éclat de rire avec la plainte, les déguisements loufoques avec des accents sombres. Les Tragiques et les Comiques dialoguent, la veine lyrique et la veine épique se côtoient, mais le mot de la fin revient à Arlequin : au costume bariolé, à l’humour, au saut de côté, dans un rapport à l’existence, ludique ou théâtral, mais profondément humain. »

Car, comme nous le confia un jour l'historien Henri Guillemin à propos d'un grand poète, « il est des génies dont l'œuvre est impérissable, mais à qui on eût refusé de serrer la main... »


Bernard DELCORD

Serge Prokofiev par Laetitia Le Guay, Arles, Actes Sud, collection « Classica », janvier 2012, 254 pp. en noir et blanc au format 10 x 19 cm sous couverture brochée en quadrichromie, 19 € (prix France)
Re-découvrez: LA PETITE FUGUERestaurants à Namur

L'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

Sise dans le piétonnier de la capitale wallonne, ce restaurant renommé nous gratifie d'une table gourmande et généreuse: truffe de foie gras d'oie aux graines de pavot bleu, ris de veau jus corsé à l'Arabica, belle sole de la Mer du Nord, croustillant de homard aux petits légumes, tartelette sablée au citron meringué... Décor moderne, intime et cosy ambiance feutrée et bougies en soirée, belle terrasse et service avenant: une enseigne de choix

SOUPE D'éPINARDS, AVOCAT & GINGEMBRE

Cru, 115 recettes vivantes par Delphine de Montalier, photographies de David Japy, illustrations de Jane Teasdale, Paris, Éditions Marabout, mai 2013, 254 pp. en quadrichromie au format 20 x 25 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 22,90 € (prix France)

P...

Lire l'article complet

FOIE DE MORUE, SALADE DE BETTERAVE ROUGE ET NOIX Entrée pour 2 personnes : 120g de foie de morue IMPERIAL, 1 betterave rouge râpée finement, 1 pomme (type Jonagold) râpée, 6 cerneaux de noix émiettés et 2 entiers, quelques feuilles de mâche. Vinaigrette : 1 c à s. d’huile de noix, 1 c à s. d’huile d’olive, 1 c à c. de vinaigre de xérès, sel...

Lire l'article complet

LES MOTS DE VENTRE Dans son célèbre ouvrage intitulé Un festin en paroles (publié en 1987 et reparu en 2007 chez Tallandier à Paris dans la collection « Texto » dirigée par Jean-Claude Zylberstein), le philosophe et académicien français Jean-François Revel (1924-2006) raconte, au détour des textes qu’il ...

Lire l'article complet

TOUT LE BON DE CHEZ NOUS... Journaliste culinaire à la TV et à la radio, Laurent Mariotte tient, le samedi matin sur Radio France, une chronique à succès intitulée À toutes saveurs.

Il vient de faire paraître sous le même titre, chez Flammarion à Paris, un ouvrage qui met à l'honneur plus de 100 p...

Lire l'article complet

AU PAYS DU BONHEUR ! Véritable Eldorado de la gastronomie hexagonale, le Périgord multicolore associe son nom aux produits du terroir les plus raffinés… C’est ce que démontre si besoin en était encore – et de quelle manière ! – un reportage effectué par Jacques Veyssier qui, dans À table… chez les Périgordins<...

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals