restaurant belgique

Citronnades…

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
22 Septembre 2017

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2016-2017

Delta Bruxelles 2016-2017
40 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2017

Delta Belgique 2017
16ème édition, existe en français et en néerlandais.
7 index, 2000 établissements, 584 pages
CITRONNADES…
Dans Le zeste, dix façons de le préparer, un amusant petit recueil paru aux Éditions de l’Épure à Paris, la plasticienne Martine Camillieri aborde la cuisine d’une manière originale, comme le montre sa préface :

Un zeste, un simple geste, vif et leste,
Un zeste d’idée en un zeste de temps.
Un zeste, c’est presque rien,
Une faible dose, une pincée, une once…
Une étincelle de lumière, un zigzag d’or,
Une magie d’Oz.

Le citron jaune, des acidulés,
Nous est le plus familier.
Quasi un sapide cousin.
Nécessaire comme poivre ou sel,
Basique. Usuel.
Et serviteur zélé de nos cuisines.

Il faut oser son zeste insensé,
Hors des pâtisseries, crèmes ou sentiers battus,
Le laisser faire son zigoto dans l’osso-buco,
Ou le zozo dans un suave rizotto.
Bien dosé, il est un zéro faute.
Un coup de zef pour nos papilles ensorcelées.

Son goût se cisèle selon les ustensiles,
Le zesteur ratisse avec aisance
Des lacets pansus et savoureux,
La Microplane le râpe
En une mousson aromatique diffuse,
L’économe en sort de plates zébrures

À senteur plus sèche.
Utiliser un couteau mal usiné
Ne fera que zigouiller l’agrume.
Et attention, le zist n’est pas le zeste !
Le zist, tout dessous, blanc et déplaisant,
Est à esquiver.

Allez, zou…
Choisissons un zeste sans cire et pesticide
Et assaisonnons notre cuisine.
Un zeste, c’est presque rien,
Une étincelle dans notre quotidien.

Elle y aborde l’utilisation du zeste dans les recettes d’un casse-croûte, d’une bruschetta d’hiver, d’un souvenir du Portugal, d’un couscous pour gens pressés, de spaghettis légers, de petites scaloppines entre amis, de veau confit à la gremolata, d’un minuscule plaisir acidulé pour le goûter, des raviolis au dessert et de pain des morts – une spécialité corse… –pour les bons vivants

Dix préparations aux saveurs acidulées !

Bernard DELCORD
Le zeste, dix façons de le préparer par Martine Camillieri, Paris, Les Éditions de l’Épure, collection « Dix façons de préparer », juin 2011, 18 pp. monochromes au format 12 x 21,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 6,50 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans ce petit recueil délicatement acidulé la recette suivante :

Souvenir du Portugal

Les cartes postales culinaires, un genre à remettre au goût du jour.

Pour 4 personnes

Ingrédients :
Le zeste d’un citron (ou plus) passé au zesteur
500 g de haricots cocos à cuire
Le jus d’un citron
1 petit bouquet de persil plat ciselé
1 oignon rouge finement tranché
1 bol de tomates cerises
4 tranches de jambon de pays ou un chorizo un peu épicé
3 cuillères à soupe d’huile extra-vierge
Sel, poivre du moulin

Recette :
Jetez les haricots dans une grande casserole d’eau bouillante non salée (pour qu’ils ne durcissent pas) et laissez cuire à tout petits bouillons 30 à 40 minutes.
Surveillez-les bien, il faut qu’ils soient tendres, mais encore al dente.
Lorsqu’ils sont cuits, égouttez-les, assaisonnez-les aussitôt avec le jus de citron, l’huile, du sel et du poivre.
Mélangez ensuite avec le persil, les 3/4 des zestes et l’oignon.
Coupez les tomates cerises en 2, le jambon en lanières ou le chorizo en tranches fines, mêlez aux haricots.
Saupoudrez des zestes restants, servez tiède ou froid, avec des piques, en tapas, si vous êtes nombreux, ou avec une batavia croquante, en plat complet, si vous êtes 3 ou 4.

Re-découvrez: GASTRONOMIE DU MAYEURL'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

Cette belle et bonne maison est établie dans un superbe parc verdoyant avec point d’eau que l’on peut admirer depuis la charmante terrasse. La salle, récemment rafraîchie, est décorée dans des tons élégants et feutrés. L’accueil est fort aimable et grandement souriant, le service très attentif et véritablement professionnel. La cuisine à la française, de très haute qualité, est aussi raffinée que délicate et les plats sont présentés avec beaucoup de classe. Les mets sont élaborés à partir de produits toujours frais et sélectionnés avec soin. La carte et les menus évoluent ainsi avec les saisons. À côté des suggestions du chef, des menus « Découverte » en 5 services et « Dégustation » en 6 services sont proposés, ainsi que des menus « prestige de homard breton » en 6 services et « Prestige » en 10 services, pour les gastronomes affamés. Quant à la carte des vins, elle présente des crus issus de différentes régions de France (Alsace, Pays de Loire, Bourgogne, Provence…) mais aussi d'Italie, d'Autriche, du Chili… Un vrai voyage autour du monde. Voilà une excellente maison à (re)découvrir… Coup de cœur de Deltaweb.

LE SENS DE L’HUMORT… Ancien élève de Raoul Vaneigem à l'École normale de Nivelles, Jean-Pierre Verheggen a marché dans les pas de son maître en publiant moult ouvrages aux titres décapants, reflets de sa belgitude rigolarde affirmée, parmi lesquels Le degré Zorro de l'écriture (1978), Divan le Terrible (19...

Lire l'article complet

PAIN à LA COCOTTE Les secrets de la levure de bière par Bernard Montelh, Paris, Éditions Larousse, février 2012, 93 pp. en bichromie au format 12 x 16 cm sous couverture Intégra en couleurs, 4,90 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans ce petit livre roboratif la recette original...

Lire l'article complet

LES MOTS DE CHEZ NOUS…
Professeur émérite de l’Université catholique de Louvain, secrétaire perpétuel (1996-2001) de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, président du Conseil international de la langue française (depuis 1991), continuateur depuis 1986 du Bon ...

Lire l'article complet

C’EST SINGULIER, ON PEUT DIRE : JE SERAI GUILLOTINé... ...tu seras guillotiné, mais on ne peut pas dire : j'ai été guillotiné. » (Danton)

« La mécanique tombe comme la foudre, la tête vole, le sang jaillit, l’homme n’est plus », déclara le Dr Joseph-Ignace Guillotin (1738-1814), député du Tiers-État de la ville et des faubourgs de Paris aux...

Lire l'article complet

CES QUELQUES FLEURS… Quand un jardinier très médiatique (Michel Lis est un spécialiste bien connu de la nature apprivoisée, que l’on a vu à la télévision, entendu à la radio et que l’on peut désormais lire dans la presse ad hoc) s’associe à une historienne de l’art au grand talent de vulgarisatrice (Béatrice Ving...

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals