restaurant belgique

Boissons célestes

 NL   EN   | Contact | Aide
restaurants bruxelles belgique
restaurants et hôtels
Guide des restaurants en Belgique
Restaurants > Belgique
27 Mai 2018

RECHERCHE PAR MOTS CLÉS

Deltaweb NEWSLETTER

Deltaweb NEWSLETTER
Envie d'être informé de toutes les nouveautés du monde de la gastronomie et de l'hôtellerie, ainsi que profiter des promotions mensuelles de nos annonceurs? Inscrivez-vous vite à la DeltaWeb newsletter !



Delta Bruxelles 2018-2019

Delta Bruxelles 2018-2019
41 ème édition,
exclusivement en français.
12 index, et plus de 950 établissements. 336 pages.
Avec son Passeport découverte donnant droit à 30% de réduction dans 44 restaurants de Bruxelles et périphérie

CHRONIQUES DELTAWEB

Delta Belgique 2018

Delta Belgique 2018
17ème édition, existe en français et en néerlandais.
8 index, 2000 établissements, 604 pages
BOISSONS CÉLESTES
Il n'existe que sept bières trappistes au monde, et six sont belges (trois wallonnes, la Chimay, l'Orval et la Rochefort, et trois flamandes, l'Achel, la Westmalle et la Westvleteren, la dernière, La Trappe, étant brassée aux Pays-Bas par les moines de Koningshoeven).

À ne pas confondre avec les bières d'abbaye (élaborées à partir d'une recette monastique), les bières trappistes (fabriquées par des moines de l'ordre éponyme) connaissent un succès phénoménal, en Belgique comme à l'étranger, et portent bien haut l'étendard brassicole de notre pays.

Mais qui sont les trappistes(1) ? Et comment obtiennent-ils ces breuvages divins ?

Le spécialiste Jef van den Steen a visité toutes les abbayes trappistes et esquisse leur histoire dans Les bières trappistes, des saveurs et des lieux paru à Bruxelles aux Éditions Racine, un ouvrage savoureux dans lequel les frères brasseurs qui gardent jalousement le secret de leurs brassins emmènent le lecteur à travers leurs installations et lui révèlent les parfums, les couleurs et les saveurs de leur production.

Et, pour la première fois, on y découvre aussi quelques-uns des secrets de l'abbaye néerlandaise de Koningshoeven et de sa bière La Trappe, couronnée du logo Authentic Trappist Product depuis quelques années.

Un livre à siroter des yeux !


Bernard DELCORD



Les bières trappistes, des saveurs et des lieux par Jef Van den Steen, photographies de Jan Crab, Bruxelles, Éditions Racine, novembre 2011, 224 pp. en quadrichromie au format 23 x 27 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 29,95 €


(1) L'ordre cistercien a été fondé au VIe siècle par saint Benoît. Plusieurs communautés de moines se sont développées par la suite sous l'égide des Cisterciens. Une de ces communautés est l'ordre trappiste. Le nom « trappiste » remonte au XIIe siècle. En 1140 fut fondée l’Abbaye du Breuil-Benoît de la congrégation de Savigny. Elle se nommait d’abord Maison de Dieu, puis la Trappe (en référence au langage de la région du Perche, dans lequel le mot « trappe » désignait les marches qu’il fallait descendre pour aller pêcher le poisson dans les étangs). C'est de là que vient l'appellation « trappiste ».
En 1663, l'Abbé de Rancé (Armand Jean Le Bouthillier de Rancé 1626-1700), directeur du monastère de La Trappe, décide de réformer l’ordre des Cisterciens, en renforçant la discipline. La sévérité de l'ordre est bientôt connue dans tout le pays et les adhérents de la stricte observance sont désignés sous le nom de trappistes. Après le concile Vatican II, certains monastères trappistes obtiennent le droit de relâcher leur discipline. Ceux qui continuent à observer la règle de la stricte observance sont parmi les plus austères de l'Église catholique romaine.
La vie quotidienne y est dédiée à la prière, à la lecture et au travail manuel.
Les moines travaillent et prennent leurs repas dans un silence absolu et ne mangent ni viande, ni poisson, ni œufs. De Rancé interdisait le travail intellectuel, mais aujourd'hui les trappistes encouragent l'étude.
Re-découvrez: REMEMBERRestaurants à Bruxelles

L'avis du Guide Delta
Données du restaurant
Spécialités
Galerie photos
L'avis du public
Réserver

Voici une enseigne qui, avec l'arrivée de Sarah et Mico en 2013, a repris force et vigueur. La carte navigue de propositions classiques (foie de veau à la florentine, sole meunière de la Côte, entrecôte Simmental) en suggestions saisonnières (séduisants gamberones à l'estragon, étonnant feuilleté à la moqueca de crabe et cabillaud, divin dos de skrei au beurre d'agrumes, savoureux pot-au-feu de la Mer du Nord). Qualité des produits, justesse des cuissons, mariage et respect des saveurs caractérisent la démarche d'une chef expérimentée, conviviale et souriante. En salle, son Mico de mari assure, en duo avec Laura: amabilité, efficacité, disponibilité. Et dans cet univers séduisant, les connaisseurs détecteront quelques influences méditerranéennes, voire ibériques. Pour l'ensemble de la démarche, une table que nous vous invitons ardemment à fréquenter.

SPLENDEURS D'AFRIQUE Enseignant l'histoire des arts africains à la prestigieuse Université internationale de l'Art à Florence, le professeur italien Ezio Bassani est une autorité mondiale en la matière et il vient de faire paraître, chez Skira à Milan et chez Flammarion à Paris, un magnifique ouvrage, sobrement intitulé...

Lire l'article complet

Auteur de 193 romans, de 158 nouvelles, de plusieurs œuvres autobiographiques et de nombreux articles et reportages publiés sous son propre nom, ainsi que de 176 romans, de dizaines de nouvelles, de contes galants et d’articles parus sous 27 pseudonymes, Georges Simenon (Liège, 1903 – Lausanne, 1989...

Lire l'article complet

LES SECRETS DE LA RéUSSITE ! Si vous souhaitez réussir à coup sûr un soufflé ou des sablés, émincer des légumes sans vous couper, rattraper une béchamel, improviser un beurre blanc, pocher un œuf correctement, gratiner une soupe à l’oignon, mais aussi choisir le bon vin pour sublimer un plat, sélectionner les meilleurs produits...

Lire l'article complet

LE BESCHERELLE DE LA CUISINE BRETONNE… Dans Les bonnes recettes de Bretagne, un petit recueil anonyme paru aux Éditions d’Art Jack à Louannec dans les Côtes-d’Armor, vous trouverez, décrites avec une simplicité exemplaire, les principales recettes de terroir qui ont fait la réputation culinaire de cette belle région maritim...

Lire l'article complet

TARTE à LA CRèME, MORBLEU ! TARTE à LA CRèME ! (Molière, La Critique de l'École des femmes, 1662)

Constituée, on s'en souvient, de jolis petits coffrets en métal contenant des fiches de recettes plastifiées (et donc lavables) ainsi qu’un « magnet » pour les afficher dans la cuisine, la sympathique collection des « Boîtes grain de se...

Lire l'article complet

Deltaweb sur Facebook
Trouver un Restaurantun Hôtelune salle de Séminaires  ou une salle pour Banquets -  Proposer un restaurant -  Pro-Horeca -  Delta Deals